Accueil - Plan - Contacts - Membres
Yagyu Shingan
Historique
Histoire du Japon
Histoire de la famille Yagyu
Origines
  • -> 1544
  • -> 1565
Kamiizumi Hidetsuna
Yagyu Sekishusaï
Takuan
Yagyu Munenori
Yagyu Renya
Yagyu Shinkage Ryu
Technique
Lexiques
Actualit├ę
Vous êtes ici : > Histoire de la famille Yagyu > Origines > -> 1544
645

Durant  période des réformes des Taïka, certains clans résidaient déjà dans la région entourant le village caché de Yagyu. Cet endroit a produit un nombre impressionant de sabreurs renommés dont les membres de la famille Yagyu. Les Yagyu peuvent retracer leur généalogie jusqu'au 11ème siècle.
Pendant la période Kamakura (1192-1333), la famille commença à s'appeler Yagyu et fut considéré comme chef du village de Yagyu dans un état qui était la propriété du temple Kasuga de Nara.
Plus tard, le shogunat Kamakura enleva le temple Kasuga du village et celui-ci devint le fief privé des Yagyu.

Quelques deux cents ans passèrent...
La paix se transforma en guerres civiles sans fins. Des vagues incessantes de batailles féroces submergaient le pays. Finalement, ces turbulences atteignirent Yagyu. Muneyoshi et Ieyoshi, son père, furent aspirés par la tourmente des combats. C'est là que commença la vocation de Muneyoshi pour la carrière d'homme d'armes.

Kasuga
Après la guerre de Ônin (1466-1477), le pouvoir du shôgun Ashikaga déclina rapidement. Le Japon était secoué par les rivalités. Dans chaque province, les clans tentaient de prendre le dessus les uns sur les autres. En 1541, Miyoshi Chôkei, qui dirigeait un clan influent de la région de Awa, déclara la guerre au seigneur des provinces de Yamato et Kawachi, Kizawa Nagamasa. Comme Yagyu était situé dans la région dirigée par Kizawa, ils s'enrôlèrent sous la direction d'Ieyoshi sous la bannière Kizawa à la forteresse du mont Kasagi. L'ennemi était dirigé par Tsutsui Junshô, allié de Miyoshi. Comme les Kizawa ne pouvaient présenter un front uni, Tsutsui prit l'avantage. Au beau milieu de la bataille, Kizawa fut mortellement blessé. Ieyoshi, sans son chef, décida de se replier sur son propre château : Koyagyû. Mais avant qu'il eut terminé les fortifications, l'ennemi surgit fort de près de 10.000 hommes. C'était le 27 juillet 1544. Muneyoshi, âgé de seize ans, participait à la bataille au côté de son père. Les Yagyu n'étaient qu'un petit miller de soldats, mais, malgré leur infériorité numérique, ils résistèrent aux vagues d'attaques ennemies pendant trois jours. Quand le château capitula, ils furent placés à l'encontre de leur volonté sous le commandement de Tsutsui.